Afrique: De l’avocat classique à l’avocat 2.0

Le BOOM numérique oblige tous les corps de métier à suivre le mouvement, du moins à s’y arrimer.

Le métier d’avocat n’échappe pas à ce bouleversement du monde, qui passe du classique (physique) au numérique (virtuel). L’on assiste désormais à une profonde métamorphose du métier, à l’avènement des avocats dit « 2.0 ».

Il s’agit de ceux-là qui ont su déceler en la révolution numérique, une opportunité à ne pas manquer pour avoir de la visibilité. Ils sont donc nombreux ces hommes et femmes en toges, qui une fois hors des  murs des cours et tribunaux, revêtent un nouveau costume, celui du digital. Nous les voyons donc arpenter les couloirs du monde virtuel et propager des enseignements juridiques de haut niveau.

Dans un monde de plus en plus digitalisé, où la notion de frontière est presque devenue archaïque, il est important pour l’avocat de s’arrimer, de sortir de sa zone de confort, de découvrir le nouveau monde et ses nombreuses opportunités. Ils sont d’ailleurs déjà nombreux à l’avoir compris, même si certains sont à la traîne.

Classicisme, ignorance ou manque d’accompagnement ?  Aucune raison à notre sens ne justifie cette traîne, dans un monde où l’illettré est désormais celui-là qui n’a aucune connaissance des technologies de l’information et de la communication.

Il est temps pour tous les hommes et toutes les femmes en toges de faire le pas, de passer du physique au virtuel, car de nos jours le justiciable se trouve derrière un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone.

Source: Digit’Writers.

By |2019-10-10T07:44:36+00:00octobre 10th, 2019|BLOG|0 Comments

Leave A Comment